Bienvenue dans mon jardin !

Le temps des récoltes ?
4 juillet, 2008, 18:46
Classé dans : Quelques nouvelles

A  toi  qui a  partagé ma joie de voir naître le jardin, je me devais bien de t’en donner quelques nouvelles :

Souviens toi ….

0221.jpg0841.jpg 

Alors??? c’est pas beau ça??

011.jpg099copie1.jpg

 Les chous romanesco, les herbes (persil, menthe, coriandre, pimprenelle), la verveine, les bettes et les soleils   merci Kat ;-)

 

0071.jpg100copie1.jpg 

Maïs, concombre, basilic, laitues, fenouil et cosmos

 0121.jpg

Tu te rappelles des pois ?

0881.jpg

TA TA !!!

0831.jpg

Comment ne pas résister à t’ offrir cet extrait :« C’est facile, d’écosser les petits pois. Une pression du pouce sur la fente de la gousse et elle s’ouvre, docile, offerte. Quelques-unes, moins mûres, sont plus réticentes – une incision de l’ongle de l’index permet alors de déchirer le vert et de sentir la mouillure de la chair dense, juste sous la peau faussement parcheminée. Après, on fait glisser les boules d’un seul doigt. La dernière est si minuscule [...] L’écossage des petits pois n’est pas conçu pour expliquer, mais pour suivre le cours, à léger contretemps. Il y en aurait pour cinq minutes mais c’est bien de le prolonger, d’alentir la main, gousse à gousse, manches retroussées. On passe les mains dans les boules écossées qui remplissent le saladier. C’est doux; toutes ces rondeurs contiguës font comme une eau vert tendre, et l’on s’étonne de ne pas avoir les mains mouillées. « ,(P. 13-14)   La première gorgée de bière et autres plaisirs minuscules – Philippe DELERM

013.jpg 014.jpg

Des caisses à pommes en guise de jardinières pour les courgettes « non coureuses » d’Italie….

0872.jpg 

…..qui comme tu vois, s’y plaisent plutôt bien !

0901.jpg

Et les petits derniers: un nouveau carré délimité, lui , par des tommettes (merci Donatien :-) ).. Hysope, romarin, tomates, aubergines, mauve, bourrache (plantées un peu trop tard), souci ….

 097copie.jpg

…… et le potiron « locataire » tendrement planté à l’école par Matheo mon voisin, qui, par manque de place m’a chargée de l’héberger

Voilà c’est tout pour aujourd’hui, à bientôt!  emoticone



Un poco de colores al jardín !
4 juillet, 2008, 14:58
Classé dans : Grands moments

capucines092.jpg

Et oui, en espagnol s’il vous plaît, voilà une manière bio de saluer l’Espagne et surtout de la féliciter pour son nouveau titre brillamment octroyé!

calendula

Fin juin, c’est la fin de la symptomatique paralysie télévisuelle (attention ! réapparition des troubles très probable début juillet, départ du Tour de France) mais c’est aussi l’arrivée de couleurs au jardin messagères des futures récoltes que j’espère à la hauteur de  mon émerveillement! 

En plus de réchauffer les coeurs, les fleurs sont pour certaines, l’objet d’interrogation et notamment concernant la courgette : une fleur donne-t-elle forcément un fruit ?

 

0871.jpg

« A priori  »ou « certainement  » me répondent ceux que j’interroge. Cette première courgette est bien venue sous une fleur qui, petit à petit  s’est éteinte. Et pourtant d’autres fleurs sont apparues, surplombant une fine tige sans qu’un fruit ne pousse????? Si quelqu’un a une info, je suis preneuse.

Pour le concombre par contre, tout est clair : 

093.jpg

 

 



ALERTE ! Les pucerons ont envahi les cassis !
12 mai, 2008, 10:20
Classé dans : solutions bio

0092.jpg

0082.jpg

J’ai compris (j’espère à temps) pourquoi les feuilles se recroquevillaient progressivement, les colonies de pucerons ont bel et bien envahi  les arbustes, mes espoirs récolter non seulement les fruits mais aussi les feuilles, si délicieuses en infusion, s’assombrissent….il faut réagir ! 

Avec la ferme intention de jardiner bio, il va me falloir trouver les bonnes solutions:

-          Les insecticides végétaux à base de roténone : bien qu’agissant efficacement contre nombreux ravageurs dont le puceron, cette solution présente une toxicité dans une certaines mesure pour les insectes utiles et les vers de terre : devant la mine déconfite des poules de mon voisin j’ai abandonné cette solution

-          Le tabac : 1 paquet de tabac gris à faire macérer  dans 10l d’eau pendant 10 jours… solution plutôt naturelle mais en raison de mon tout frais sevrage tabagique, je n’opte pas cette année pour cette solution (ça serait bête de replonger à cause d’une histoire de pucerons !!) ;-)

-          Les cendres de bois : ça tombe bien, en prévision, j’ai gardé les cendres des flambées de cet hiver …hum hum

-          Les décoctions de plantes répulsives : tiens, le sureau décourage les pucerons, ça tombe bien encore, le sureau est très présent ici, de plus, la période est tout à fait propice (feuilles avant floraison)

-          L’intervention d’auxiliaires : il est possible d’acheter coccinelles et larves en ligne (notamment : www.baiedesomme.fr/les-jardins-de-valloires-classes-jardins-remarquables-situe-a-argoules-somme–vente-coccinelle-frt829.html),  

Après avoir ôté les feuilles les plus attaquées, j’ai finalement opté pour la macération de sureau : 300g de plantes fraîches dans 3l d’eau. On laisse les plantes dans l’eau durant 24 heures, on chauffe à petits  bouillons sous couvercle pendant ½ heure et on filtre. Cette préparation répulsive a été pulvérisée pure le soir 2 fois à un jour d’intervalle. J’ai également mis quelques branches feuillues  de sureau autour des pieds, espérant que leur odeur repousse ces indésirables.

Pour limiter l’invasion, j’ai jeté de la cendre sur les arbustes et autour des pieds.

0112.jpg

Absente quelques jours, j’ai missionné mon chéri pour cette opération de sauvetage qu’il a non seulement parfaitement assumée mais couplée à un précis comptage de coccinelles qui,YOUPI,  sont venues nous épauler !

A suivre donc…



YES !!!
1 mai, 2008, 18:35
Classé dans : Au tout debut...

082.jpg

18 avril , le voilà en place : 2 jours de labeur acharné, rythmés par les coups de bêche, mesures et autres assemblages! Merci Papa et  merci mon amoureux  pour votre aide précieuse !

Je suis ravie du résultat, presque autant que les poules du voisin,repues, tant la ration de vers fut belle ces jours-là..

Bilan : 5 carrés de 1,80m de côté, des treillis placés dans 3 d’entre eux prêts à accueillir nos chères cucurbitacées qui, au sol,se sentiraient peut-être à l’étroit.

Les gîtes à papillons et coccinelles sont en place, de même que la station météo..C Bôôôôô!!!!

081.jpg

La haie des petits fruitiers elle aussi est en place pour héberger  groseillers, cassis, framboisiers et un mûrier! 085.jpg

 

 

 

 

Le mûrier

 

 

080.jpg Les cassis

 



Au carré !
1 mai, 2008, 18:10
Classé dans : Au tout debut...

0081.jpg

Dans ce carré: radis, pois, carottes, panais, aneth, ciboulette, souci. Le treillis servira de support aux tomates.

L’idée du potager en carré n’est pas nouvelle et séduit les jardiniers amateurs comme moi et en particulier ceux ne disposant que d’une petite surface. Le principe est de cultiver, dans des carrés de 1,20 x 1,20, des végétaux en petite quantité. Le nombre de carrés se détermine en fonction des besoins. Pour ma part, j’ai opté pour 5 carrés de 1,80 x 1,80 : n’ayant pas le souci d’un petite surface ( le potager est implanté dans un pâture !!) ,  des carrés d’1,20 m me paraissaient un peu  ridicules. Un carré peut donc accueillir des cultures variées qui se succéderont au fil des mois.

0091.jpg 

 Ici, les fraisiers grimpants sont en place, les poireaux les rejoindront d’ici un mois environ.

Les thym, laurier et  origan ont été replantés et attendent le soleil!

 

Il est conseillé de « penser » son jardin avant la mise en place, non seulement pour déterminer l’emplacement mais aussi les cultures qui composeront les carrés : beau casse-tête pour prévoir les bonnes associations de végétaux et les rotations de cultures ! Un peu de bon sens et  2 livres de jardinage plus loin et le plan est prêt !


12

yaici2ayoub |
le blog de Aude L |
CR de parties de pêche |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Echange Panini Elise
| Les créations de Maude et J...
| Les instants "thé / café"...